Haut de page

Être adhérent dans l'association

Il aussi est possible d'adhérer à l'association sans s'impliquer directement dans la pratique de la Magie. Dans ce cas, l'adhésion est considérer comme un soutien pour l'association qui peut se traduire de différentes manière : aide à la construction de décors, de costumes, apporter son savoir faire dans différents domaines, etc...

Devenir mamuzgicien, pour qui ?

L'âge minimum pour entrer à l'école de magie est 10 ans et 17 ans maximum.

Il faut être magicien un peu, beaucoup ou pas du tout. Néanmoins, même pour le un peu et le pas du tout , il y a obligation de faire un stage d'initiation par l'association avant de faire sa demande.


Il faut être très motivé et le faire voir, avoir de la persévérance dans ce qu'on entreprend, avoir envie de progresser, être ouvert à tous les styles de magie, etc...

Les étapes pour devenir mamuzgicien

S'engager à quoi ?

Les personnes entrant dans l'association (y compris les parents les frères et les soeurs) s'engagent à participer activement à la vie de l'association selon leurs disponibilités et leurs capacités.

Cette participation peut prendre plusieurs formes :

Combien cela coûte ?

Adhésion

Une adhésion annuelle année civile de 10 € est demandée

Quelque soit la date d'entrée dans l'association, l'adhésion est dûe dans sa totalité pour l'année en cours.
Un appel d'adhésion est faite dès la fin décembre de chaque année pour l'année suivante.
Pour les renouvellement, le paiement de l'adhésion n'est pas possible par la cagnotte du mamuzgicien

L'adhésion est familiale, donc tous ceux habitant à la même adresse parents, conjoints, enfants sont considérés comme adhérents de l'association et peuvent profiter d'activités annexes.

Cotisation Mamuzgicien

Une cotisation annuelle année civile de 50 € est demandée
Possibilité de paiement en 2 fois par chèque

Selon la date d'entrée dans l'association, la totalisté ou la moitié de la cotisation sera demandée
Pour les renouvellement, le paiement par la cagnotte du mamuzgicien est possible

En cas de démission en cours d'année, les sommes versées ne seront pas remboursables et les sommes non versées devront être acquitées.

L'adhésion et la cotisation doivent impérativement être réglées avant le 15 janvier de chaque année. À défaut, les adhérents concernés seront considérés comme démissionnaires.